Le Nemeton
Le Nemeton

Le Nemeton

Rentrez dans la vie des gens comme dans un sanctuaire. Rien n’est jamais dû, ni acquis.
L’espace de l’autre, son Nemeton, n’est pas une option, et c’est ici que réside sa puissance originelle profonde.

N’oubliez pas que vous devez régulièrement vous rappeler à lui/elle avec respect et douceur. Et que s’il estime que la méfiance doit être de rigueur, les portes vous seront condamnées. Peut-être un temps. Peut-être pour toujours. Mais les clés sont précieuses et cet espace, réservé.

Crédit photo: David Becker

Vous pourriez m’entendre régulièrement parler de Nemeton. Autant vous l’expliquer de suite:

Le mot gaulois nemeton désigne le sanctuaire, le lieu spécifique dans lequel les Celtes pratiquaient leur culte, sous la direction des druides. L’équivalent gaélique est nemed qui signifie « sacré ». En brittonique, on trouve nyfed en gallois et neved en breton au sens de « sanctuaire ».

Wikipedia

Pourquoi j’évoque ainsi cet espace?

Parce que c’est ce qu’en psychologie moderne, nous appelons notre espace vital. Il nous est indispensable de revenir à ce lieu (intérieur et imaginaire, ou extérieur et parfaitement existant) pour nous ressourcer. Et cet endroit n’est pas forcément connu de l’autre qui va venir à notre rencontre. Imaginez un instant que je vienne à vous laisser libre accès à mon Bois Sacré, sans restriction, sans limite. Il aurait tôt fait d’être ravagé par quelqu’un trouvant qu’une fleur est belle et qui l’aurait cueilli. Peut-être qu’un autre aurait, par méconnaissance, eu l’idée de s’asseoir sur mon autel le pensant n’être qu’un banc. Un dernier encore, pourquoi pas, aurait pu faire fuir mes Gardiens animaux parce qu’il aurait chanté trop fort!

Cet espace, nous l’avons tous, en nous, et à l’extérieur de nous.

Parfois, les deux s’entremêlent. Les deux se complètent, les deux se superposent. Et cette grotte que nous avions adoré le long d’une randonné en famille va devenir le refuge dans lequel nous irons nous cacher après une dispute, dans un recoin de notre âme. Ce vieil arbre avec un creux en son tronc que nous avions vu enfant sera la plus merveilleuse des cabanes quand nous souhaitons communier avec notre enfant intérieur.

Et c’est ainsi que des Anciennes Voies s’inspirent les visualisations d’aujourd’hui, entre autre dans la Sophrologie. Je n’ai rien inventé, mais j’ai expérimenté, recoupé, sur moi avant de vous le transmettre. Et mon Nemeton m’a permis de survivre à nombre d’expériences. Alors je prends grand soin de vous aider à protéger le vôtre en toute connaissance de cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib